Petit retour sur mon expérience d’utilisation avec différents software pour miner.

Ici pas de détails sur comment utiliser les logiciels. Juste un comparatif d’après mon expérience

Je précise que ceci vaut pour les versions que j’ai testé au moment ou j’ai effectué les tests. Les conclusions peuvent changer dans le futur.

Claymore Dual Miner ETH

Mineur closed-source remplis de fonctionnalités, fonctionne « out of the box« .

Les +

  • Watchdog intégré
  • Ouvert au débutant
  • Performances annoncées supérieures (voir résultats en bas)
  • Dual Mining possible
  • Outil de monitoring intégré
  • Plusieurs fonctionnalités avancées

Les –

  • Closed-Source
    • On ne sait pas ce qu’il fait
    • On ne sait pas comment il le fait
    • Limitation de customisation – modification
    • Suspicions de vol de shares, malware,…
  • Logiciel payant (Devfee)

ETHminer

Je fais référence au genoil’s fork disponible ici

Les +

  • Open-Source
    • Pas de scam
    • Customisation possible
    • Vérifié et vérifiable
    • Potentiellement maintenu par une communauté de développeurs

Les –

  • Pas de watchdog ni monitoring intégré
  • Vitesse moins élevée
  • Moins de fonctionnalités
  • Un peu moins user-friendly

Minerlamp

J’ai trouvé un petit soft addon à Ethminer qui m’est indispensable à présent: MinerLamp de orkblutt

Ce n’est pas un fork mais bien un addon qui va lancer et configurer Ethminer pour vous.

Fonctionnalités:

  • GUI facile d’accès multi-plateforme
  • Augmentation de la vitesse du hashrate (voir résultats)
  • Watchdog
  • OC nvidia intégré
  • Monitoring hashrate et via l’API des pools

Un must-have pour les débutants qui utilisent Ethminer.

Par défaut, il y a un temps de minage pour le dev. (qui est désactivable) mais ce n’est pas grand chose.

Vitesse

Conditions des tests

Ce test est réalisé avec un Rig 5 cartes: (2x RX 480 8GB + 3x RX 570 4GB), CPU i5 et 4GB de RAM DDR3. Le tout sous Windows 10 x64.

Software Vitesse affichée Vitesse moyenne réelle Consommation*
Claymore  129Mh/s  126Mh/s  700w
EthMiner  119Mh/s  118Mh/s  680w
MinerLamp  120Mh/s  119Mh/s  680w

 

*Consommation au mur.

Conclusion

Nous pouvons voir une sensible augmentation du hashrate entre les différents logiciels. Claymore est le leader malgré son code closed-source, il offre néanmoins plus de performance et est facile d’utilisation, je le recommande donc aux débutants. EthMiner tout seul quant à lui est plutôt réservé a un type d’utilisateur plus spécifique (pour une intégration ou une modification). Et finalement Minerlamp(+EthMiner) est un bon compromis entre fonctionnalités et évolutivités (du au code open-source).

Si vous ne le saviez pas même si c’est clairement indiqué. Le mineur Claymore prend une taxe lorsque vous minez avec.

Le but est de mieux comprendre l’aspect technique de la DevFee, basé sur mes observation et sur le readme.

Voici plus d’infos sur cette « DevFee »:

  • La DevFee est de 1% en mode « Mono Mining » (30 secondes par heures)
  • La DevFee est de 2% en mode « Dual Mining » (1 minute par heures)
  • Le but de la DevFee est de rediriger les éventuels shares trouvés durant ce fameux laps de temps vers les wallets des développeurs
  • La DevFee va être minée sur la même pool que vous utilisez pour votre wallet
    • Exception: Si vous utilisez une autre monnaie « fork » (hors ETC et EXP), il va tirer la devfee d’une pool ETH aléatoire (plus d’infos sur le readme)
  • En cas de dual Mining, la devfee est prélevée uniquement sur la monnaie principale (ETH)
  • Il est possible de désactiver nativement cette fee avec l’option -nofee 1 (la vitesse de hashrate sera alors diminuée de 3 à 4 % avec une consommation plus élevée)
  • CM détecte les tricheurs:
    • Il augmente le nombre de stale share volontairement lorsque la pool est configurée comme localhost (127.0.0.1) ou dans votre réseau LAN (et affiche un message d’erreur).
    • Il scanne et détecte si l’adresse IP de la pool est une des cartes réseaux locales
  • En cas de détection de triche
    • Aucune erreur n’est générée
    • Le Hashrate reporté est un faux hashrate
    • Le Hashrate généré est réduit de +/- 4% par rapport à la vitesse classique

CM vous laisse le choix, soit vous payez 1% de fee en ayant un hashrate « maximisé », soit vous utilisez l’option nofee mais sans bénéficier de toutes les optimisations (4% de moins).

Maintenant étant donné que le software est closed-source, impossible de vérifier la véracité de mes propos ou des chiffres reportés. Ces personnes préférerons peut-être se tourner vers une alternative open source.

EDIT: Restez néanmoins prudent, certains patchs sont infectés ou volent vos shares.

Version anglaise

Sources: CM Readme, bitcointalk, Flackjacket

Si vous êtes sur le point de monter vous même votre Rig afin de miner des cryptomonnaies vous savez sans doute qu’il vaut mieux avoir un système bien rôdé et le plus léger possible.

Cet article vous servira peut-être alors de guide afin d’avoir un système optimisé et véloce.
Je ne m’attarderai donc pas sur le fonctionnement ou les spécificités du minage de cryptomonnaies mais bien de l’optimisation du système d’exploitation.

Je précise que ces manips sont faites sous Windows 10 EN x64.

Checklist

  • Installation du Windows (7 ou 10)
  • Drivers graphiques adéquat pour les cartes.
  • Outils de flash pour les CG
  • Outils d’overclocking (avec gestion de la t°)
  • Logiciel de minage suivant votre monnaie. (Claymore,…)
  • Suppression des logiciels indésirables grâce à Bulk Crap Uninstaller (préférez l’édition portable)
  • Désactivation des fonctions inutiles grâce à DoNotSpy10
    • Pensez à désactiver Windows Update
    • Désactivez Windows Defender
    • Tout ce qui est affiché en bleu (ou le reste, mais réfléchissez à ce que vous faites)
  • Installation de Notepad++ pour l’édition de fichier / analyse de logs rapide
  • Installation de GPU-Z pour l’analyse des specs
  • Index des fichiers désactivé (si SSD) Guide ici
  • Diminution des effets graphiques de Windows Guide ici et sélectionnez « …meilleures performances »
  • Installation de Teamviewer VS activation RDS (Remote Desktop Service)
  • Désactivation de la mise en veille
  • Désactivation de l’hibernation
  • Configurer le start-up automatique du fichier bat au démarrage
  • Optimisation des services (services.msc)
    • Spooler d’impression: OFF si vous imprimez pas
    • Carte à puce: OFF si vous avez pas de lecteur de cartes SD,…
    • Client DNS: OFF si vous ne voulez pas avoir de cache DNS sur votre système
    • Tout autre service qui n’a pas d’interet a vos yeux (soyez néanmoins prudent)

En Bonus

  • Image disque – Pour assurer une remise en route rapide et efficace en cas de crash disque, je vous recommande vivement de faire une image de votre disque dur système sur un autre support. Cela évitera également de devoir passer trop de temps à la mise en place. Vous pouvez par exemple utiliser Macrium en live CD.
  • Si vous utilisez le logiciel de minage claymore, sachez qu’il existe un cheat qui permet de bloquer la « DevFee »
    https://github.com/JuicyPasta/Claymore-No-Fee-Proxy